Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16.06.2009

Communiquez avec vos visiteurs grâce à la newsletter de votre blog

Parmi les fonctionnalités offertes aux abonnés payant de Hautetfort, il y a bien la lettre d'actualités. Vous pourriez me dire que cela ne sert à rien puisqu'il est permis à tout le monde de créer une circulaire d'information des mises à jour avec FeedBurner. Ce à quoi je ne manquerai pas de répondre que vous ne devriez comparer que ce qui peut l'être.

FeedBurner permet d'abord d'avoir des statistiques sur la consultation de votre flux RSS. Cela vous demandera quelques efforts, mais vous pouvez lui demander d'envoyer, automatiquement et dans une plage horaire programmée, un message électronique reproduisant tout ou partie des notes publiées depuis le dernier envoi. Je n'en dis pas plus à propos des ces services pour l'instant, puisque See Mee est sur le pont.

La newsletter Hautetfort propose un service différent. S'il est lui aussi conçu pour vous permettre d'informer vos abonnés de la publication des dernières notes en reproduisant une partie du texte, c'est à vous de décider :
- du rythme d'expédition
- de la profondeur de la revue de votre blog
- de la mise en forme de votre newsletter (si vous choisissez le HTML)
- des informations qui accompagneront la liste de vos dernières notes.

Ce dernier point n'est pas le moins intéressant, puisque vous pouvez utiliser la newsletter pour avoir une communication spécifique envers vos abonnés. Vous pouvez donner des informations supplémentaires, des avant-premières, etc. Sans vouloir jouer les apprentis marketeurs on-line, la newsletter vous permet tout de même d'animer votre communauté d'internautes si vous le souhaitez.

Le nombre d'abonnés à ma newsletter ne dépasse pas le niveau de crypto-groupuscule, à côté du quel l'équipage du "Les copains d'abord" passerait pour celui du "Potemkine". Cela m'aide grandement à garder des ambitions mesurées.

 


Comment mettre en place le formulaire d'inscription ?

C'est extrêment simple. Il suffit de se rendre dans Présentation, Contenu des colonnes et d'activer l'élément "Newsletter". Je le rappelle aux lecteurs trop pressés, il faut être abonné payant à la plateforme. Vous choisissez ensuite son emplacement dans une colonne, tout comme "Calendrier" ou un autre.

HF_newsletter_gestion.jpg La liste des abonnés, et la préparation des newsletter se gère à partir de l'onglet Newsletter dans Tableau de bord.

• Vous choissez la profondeur de la revue de votre blog (tout les notes depuis le dernier envoi, ou les "x" dernières notes ).
• En bas, vous choisissez le format (texte simple - compatible avec toutes les messageries, Html - pour une mise en forme vraiment personnalisée).
• Vous pouvez créer puis prévisualiser, votre projet de newsletter.
• Vous pouvez vous l'envoyer à vous-même pour juger du rendu dans une messagerie.
• Et enfin, vous décidez de l'envoyer à vos abonnés.

Dans la même page, vous déciderez d'ajouter ou retirer des adresses destinataires.


Comment préparer une belle mise en forme ?

HF_newsletter_code.jpgQuand vous cliquez sur créer une newsletter, le projet s'affiche dans une fenêtre.

À voir le code, comme ça, vous pourriez vous dire que cela ne va pas être facile de changer le texte, de mettre de la couleur, gérer les paragraphes, risquer l'insertion d'image et même modifier des liens hypertextes peut-être...

Même ceux qui vous diront "même pas peur" préfèreraient sans doute quelque chose de plus convivial.

HF_newsletter_apercu.jpg

L'aperçu auquel vous pouvez accéder ne vous permet pas d'éditer le contenu de la newsletter. Vous n'êtes pas pour autant condamnés à intervenir dans le code HTML "en dur" de la fenêtre précédente pour personnaliser votre lettre.

N'oubliez pas que vous disposez sur la plateforme d'un logiciel de codage HTML Wysiwyg assez performant : votre éditeur de note.

  1. Créez une lettre et copiez le code de votre projet de newsletter
  2. Créez une nouvelle note, à laquelle vous donnez le titre "Newsletter n°..."
    Vous pouvez aussi l'appeler "Guimard" dont Lalique dit "en nouilles l'est tueur"
  3. Cliquez sur le bouton [HTML] de l'éditeur de note
  4. Collez le code du projet de newsletter
  5. Cliquez sur mettre à jour
  6. Dans l'éditeur de note, fignolez votre projet de lettre.
  7. Cliquez sur le bouton [HTML] de l'éditeur de note
  8. Copiez le code HTML de votre projet fignolé de newsletter
  9. Créez une lettre et collez le code de votre projet fignolé.

Vous pourrez toujours me dire qu'il existe des solutions, même gratuites, bien plus performantes. La facilité de mise en place et d'utilisation restent tout de même des points à considérer pour céder à la tentation de l'abonnement Hautetfort.

20:30 Écrit par Gee Mee dans Configuration avancée, Personnaliser son blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : newsletter, hautetfort, feedburner | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

raaaaa cette newsletter Haut et fort... qu'elle a pu me faire rager...

Alors dans le point positif et ça je le souligne car c'est très rare : les adresses mails de nos abonnés sont visibles et disponibles. Ce qui signifie que contrairement à Over-Blog, par exemple, on est les "propriétaires" de nos abonnés ce qui est très appréciable si on envisage d'utiliser d'autres services de gestion de la news, si on veut virer des lecteurs indésirables, ou encore si on veut changer de crèmerie...

dans les mauvais plans de cette news, je ne sais pas si depuis cela a, ou non, évolué :

- pas de possibilités pour l'abonné de bénéficier d'alertes mails à la publication des nouveaux messages (une grosse perte de trafic pour le blogueur)

- une newsletter limitée à un envoi par semaine : je n'en envoie pas plus d'une manière générale mais quelques fois un événement sur le blog peut nécessiter un envoi supplémentaire (la sortie d'un livre par exemple). Par ailleurs, l'envoi n'étant pas automatisé, il faut être devant son écran lorsque le permission est accordée pour faire partir la news. Exemple : je fais partir ma news le lundi parce que ça booste mon trafic. Ce jour là, je ne suis pas là, c'est foutu jusqu'à mon retour. Si celui ci est le mercredi je devrais attendre le mercredi suivant pour pouvoir envoyer la news suivante (exit le lundi que j'avais choisi en fin stratège).
Bref être considérée par mon hébergeur comme incapable d'assurer la cohérence de mes envois de newsletter ça me pose un pb de fond...

- des bugs... va savoir pourquoi il m'a fallu persévérer des heures durant pour que cette rç&!§rç§&#r% (et je pèse mes mots) de newsletter puisse enfin partir...

Voilà cela a peut être évolué depuis, mais l'expérience que j'en ai eu, n'était pas top top...

Écrit par : Lavande | 17.06.2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Lavande,

Je reviens sur les points négatifs évoqués :
- À l'heure actuelle, on ne peut envoyer une newsletter que toutes les 24 heures (au lieu d'une semaine).
- C'est vrai, on ne peut pas programmer l'expédition, il faut "être là". Je doute que l'automatisation de la newsletter soit à l'ordre du jour. Cela peut-être extrêmement gourmand en ressources pour la plateforme, et cela comporte un certain nombre de risques pénibles à gérer. Je poserai la question.
- Pour rester informé d'une nouveauté dès la parution, il vaut mieux s'abonner à un flux RSS. C'est me semble-t-il dans le sens de l'histoire. Pour le blogmestre, cela ne permet pas de savoir qui vient quand. Il existe un entre deux avec des solutions comme FeedBurner qui permettent de compter les visualisations du flux. Cela reste sommaire.
- Pour informer automatiquement tous les jours, à heure fixe, là encore FeedBurner est efficace. Pour cette fonction, le visiteur doit s'abonner, et l'on peut disposer d'un peu plus d'informations.

Pour les points positifs :
- Je n'ai rencontré aucun bug, pour l'instant ;-)
- Je reviens sur la facilité de mise en place de l'inscription, et la relative facilité de personnalisation du contenu. En utilisant d'autres solutions par ailleurs (http://www.sympa.org/), je trouve que cet outil, pour limité qu'il soit, a su se mettre à la portée du plus grand nombre. Et ce n'est pas la moindre des qualités.

Je te remercie encore de ton très riche commentaire.

Écrit par : Gee Mee | 17.06.2009

Répondre à ce commentaire

si désormais l'envoi de la news a été porté à 24 heures, l'essentiel de mes critiques n'a plus lieu d'être, tu as raison.

Le flux Rss est un outil que le grand public n'utilise pas et quand tu as un blog "grand public" tu dois pouvoir proposer l'alternative de l'envoi du mail.
les bugs que j'ai connu ont soit été résolu soit sont liés au nombre d'abonnés. Pour ma part, j'en avais "pas mal" (800 à l'époque) il est possible que cela perturbe le système d'envoi.
mais encore une fois je parle avec une connaissance vieille de 6 mois et je suis bien placée pour savoir qu'en 6 mois il peut se passer beaucoup de chose.

En effet, feedburner est une alternative et c'est ce que Haut et fort m'avait suggéré à l'époque. cependant d'autres plateformes offrent ces possibilités et je crois qu'on doit améliorer le système (ce qui semble avoir déjà été le cas) plutôt que de chercher un système de substitution.

Écrit par : Lavande | 17.06.2009

Répondre à ce commentaire

800 abonnés ! Mazette, je n'en ai pas le centième.
Avec des volumes de ce genre, je ne suis pas étonné que le système ait parfois quelques faiblesses. À mon sens, il n'est pas prévu pour faire face à de telles quantités.

Sur le fond tu as raison, mieux vaut tenter d'améliorer le système que de chercher ailleurs, jusqu'à un certain point... C'est valable dans de nombreuses situations ;-)

Écrit par : Gee Mee | 17.06.2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.