Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24.01.2010

Cinq ans ! Pour les Impromptus

En cherchant à mettre un peu de cohérence dans le récit des cinq années passées, je me suis aperçu que je pouvais les mettre sous le signe du crabe. À chacun sa cosmogonie personnelle, et pour moi ce ne sera pas le singe, mais le crabe. Certains m'ont fait tomber, d'autres trébucher, et un autre me fait grandir.

Aujourd'hui encore, je me bats pour l'un d'entre eux, le dernier, le seul qui compte réellement. Non qu'il soit plus important que son frère ou sa sœur, même s'il nous demande plus d'énergie, de patience, de compréhension. C'est que ce petit bout d'homme là nous pince souvent, douloureusement, quand il ne se sauve pas comme sous un rocher pour nous échapper, nous narguer ; pour qu'on vienne le chercher.

Pendant longtemps encore j'utiliserai mon énergie au développement de ce petit crabe, même si  cette carapace, à laquelle nous accrochons notre peau, a des arêtes si blessantes que la fatigue et la colère rapprochent parfois ce qui nous semble d'effrayantes extrémités.

Après tout, ne cherche-t-il pas qu'à protéger la tendresse de sa chair ? Et combien de temps n'ai-je pris moi même pour consentir à m'exposer, ne serait-ce qu'ici ?

Alors cinq ans !

.

Pour les Impromptus Littéraires : lancement de thème, toutes les contributions.

23:55 Écrit par Gee Mee dans Jeux d'écriture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : impromptus littéraires | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.