Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11.12.2008

Audacity, encore Audacity, toujours Audacity

Ce n'est sans doute pas le seul, mais c'est celui que je connais le mieux, bien que cela soit très relatif. Ce logiciel gratuit, open source, disponible sur la Framakey, vous rendra bien des services "retentissants".

Audacity est un éditeur audio libre. Il se prétend non sans quelques raisons facile d'accès, et peut :
• Enregistrer en direct.
• Convertir vos disques et cassettes sur support numérique.
• Éditer des fichiers audio Ogg Vorbis, MP3 et WAV.
• Coupez, copiez, coller et assembler des extraits sonores.
• Modifier la vitesse ou la hauteur d'un enregistrement.
• Et bien plus encore, sur le site officiel d'audacity...

Vous en trouverez aussi un descriptif chez Framasoft, avec quelques liens vers des guides d'utilisation.

C'est facile d'accès mais...

Il vous faudra tout de même passer un peu de temps pour faire connaissance. L'installation elle-même peut vous causer quelques difficultés pour la bibliothèque "Lam" qui vous permettra l'export en mp3. Vous pourrez aussi avoir des surprises désagréables avec le pilote de votre carte audio qui ne vous permettrait pas pleinement d'exploiter le logiciel.
La plupart des problèmes ayant toutefois des solutions, vous devriez rapidement pouvoir vous lancer dans vos propres créations.

Audacity-1.jpgPour illustration, voici une capture d'écran faite alors que je tentais de commettre une sonnerie de téléphone, il y a de cela quelques temps. Repérer un passage, utiliser la loupe pour se positionner précisément, procéder par copier / coller (on voit bien ici que le même échantillon passe trois fois), exporter au format mp3... Cela vient assez rapidement.

J'ai obtenu, sans en demander l'autorisation, un fichier qui ne serait pas forcément du goût des artistes, aussi ne retiré-je aucune fierté de ce montage un peu rapide. Mais vous verrez que vous ne résisterez sans doute pas à l'envie de faire vos propres boucles.

podcast

Et vous, quels procédés utilisez-vous ?

P.S. Je le répète. Ce n'est pas parce que cet outil vous permet d'enregistrer des flux audio, de la musique diffusée en streaming par des plateformes n'offrant que des téléchargements payants, que vous avez le droit de le faire...

12:30 Écrit par Gee Mee dans Boîte à outils, Framakey, Musique en ligne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audacity, musique, logiciel, flux | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04.12.2008

Mettre en ligne SA musique - 2

Le 12 décembre 2009, Deezer a annoncé le blocage des MP3 personnels (Lire l'info sur leur blog). Le lecteur ci-dessous fonctionne quand même... Je suis perplexe.

Dans la précédente note, nous avons vu comment mettre en ligne sa musique en appliquant la méthode Haut&fort, qui propose un mini-lecteur flash rudimentaire. Voyons comment faire avec Deezer.

Parmi les différents "avantages" accordés à ceux qui créent un compte sur Deezer, existe la possibilité de télécharger sa propre musique sur le site. À condition de les avoir au format MP3, vous pouvez disposer de vos fichiers sur Deezer, donc de partout dans le monde avec une connexion internet suffisante.

Pour télécharger, puis partager, un fichier sur Deezer :

• Créez votre fichier MP3, et rangez-le bien.
• Créez un compte sur Deezer pour héberger vos fichiers à diffuser.
• Connectez-vous à ce compte
• Cliquez sur l'onglet [Musique]
• Avec [Playlists] créez une liste de lecture qui contiendra vos fichiers à diffuser.
• Avec [Mes MP3], téléchargez les fichiers sur le site
(vous pouvez en sélectionner plusieurs)
• Vous pourrez changer les attributs des fichiers
"artiste", "album", "titre" une fois le fichier téléchargé.
Si vous lisez le titre téléchargé, vous verrez que n'apparaît pas de permalien, ni de code de lecteur exportable.
Pour Deezer, c'est normal. Vous pourriez diffuser des titres pour lesquels vous ne possédez aucun droit.

• Ajoutez votre fichier à la "playlist" des titres à diffuser.
Si vous lisez la liste, vous verrez qu'apparaît en partie centrale de l'écran, le code d'un lecteur exportable. C'est ce qui permettra de rendre votre titre téléchargé disponible.

Vous pouvez voir ci-contre un lecteur personnalisé d'une "Playlist" de "GeeMee", uniquement constituée de titres téléchargés par mes soins. Silence is Sexy n'est à ce jour pas hébergé par Deezer, mais il l'est par Jamendo (et l'artiste autorise la diffusion de ses contenus).

Pour Deezer, c'est cohérent. Votre liste est liée à votre compte et si un ayant-droit le demande, il sera possible de vous tomber dessus. Une petite icône en bas à droite du lecteur permet effectivement d'accéder à votre profil sur Deezer, vos listes, vos amis, les informations que vous voulez bien donner.

L'insertion d'un lecteur Deezer personnalisé sur votre blog a déjà été vue dans une note précédente. Je reviendrai bientôt sur la technique employée ici, qui vous permet d'envisager une autre forme de mise en page.

Quelle est l'avantage de la méthode "lecteur de playlist Deezer" ?

Certes, vous n'avez la possibilité que de télécharger des fichiers au format MP3, mais est-ce réellement un problème ? En contre partie, vous n'encombrez pas votre espace de stockage sur votre blog.
Deezer ne permettant pas le téléchargement des titres écoutés sans passer par une plateforme payante, vous maîtrisez la diffusion de vos créations par rapport la méthode H&F qui permet "podcasting" et "balado-diffusion" sans entrave. Vous pouvez organiser vos titres, créer des listes thématiques qui seront toujours liées à votre compte Deezer qui peut mener à votre blog. Alors que si je récupère vos fichiers via le bouton [Podcast], rien ne m'oblige à vous citer, sinon mon sens personnel du devoir moral ;-)

Vous aurez donc à choisir entre "balado-diffusion" H&F et liste de lecture Deezer selon les cas. Et vous, comment l'entendez-vous ?

12:30 Écrit par Gee Mee dans Musique en ligne, Personnaliser son blog | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02.12.2008

Mettre en ligne SA musique - 1

Vous en avez décidément entre les oreilles, et maintenant, vous souhaitez que circulent entre les notres vos propres créations sonores... Essayez, pour voir.

Vous avez fait le tour de ces diverses plateformes de musique en ligne, et vous souhaitez maintenant participer à l'émancipation des audiophiles avertis, des amateurs qui jamais n'abreuvent leurs sillons de sons impurs. Vos artistes à vous ne sont peut-être pas sur Deezer et ali. Souhaitez-vous partager l'émotion provoquée par des paroles amies, une ambiance sonore ? Toujours s'agit-il, en ligne d'une voix, de son, mettre.

Les méthodes sont moins tordues que mes jeux de mots. Quoique.

Au plus simple : Insérer un fichier multimédia

• Créez votre fichier son (format .mp3 .wma sans 10 Mo).
• Rangez le bien, on y revient très vite.
• Dans l'éditeur de note cliquez sur [Insérer un fichier multimédia].
• Restez dans l'onglet [Depuis un fichier].
• Allez chercher le fichier avec le bouton [Parcourir].
• Indiquez éventuellement des "tag".
• Indiquez éventuellement un lieu pour situer sur une carte
(on peut imaginer des "cartes postales sonores"...)
• Cliquez sur valider.

HF_bouton_media.gif

Dans l'éditeur, vous voyez un bouton [Media], et dans la note le lecteur : HF_lecteur_media.gif

NB : Le fond bleu marque l'existence d'un calque transparent. Cette zone prendra la couleur d'arrière-plan de votre note.

Ci-dessous, un "vrai" lecteur pour le titre "Come back to you" de l'album "This ain't Hollywood" du groupe "Silence is sexy" à découvrir sur Jamendo :

podcast

Le bouton [Podcast] permet de télécharger le fichier que vous avez mis en lecture. Vous devez donc rester prudent avec les fichiers qui ne sont pas les votres.

Notez bien que cette méthode n'a pas d'intérêt pour proposer un fichier disponible sur une plateforme de musique gratuite. Vous surchargez votre espace de stockage, et vous prenez un risque avec les droits d'auteurs. Pour vos créations, c'est la solution la plus simple. Quand vous vous sentirez assez fort, voyez avec Dogmazic ou Jamendo pour héberger vos créations dans un espace qui a été conçu pour cela.

Bientôt, une méthode plus tordue, avec une liste de lecture Deezer. Et plus tard encore, une évocation de l'indispensable Audacity pour vos fichiers sonores.

Post-scriptum

J'évoquais au début de cette note la possibilité de faire des cartes postales sonores, et il est un blog qui en fait de magnifiques. L'approche est assez radicale et ne laisse de place qu'au son. La voie du son maître ? Les créations mises en lignes sont originales, amusantes, grinçantes, émouvantes parfois et toujours intéressantes. Écoutez voir : Le son d'une nuit
NB : Dans le commentaire ci-dessous, Isdid m'a autorisé à citer son blog sans savoir ce que j'allais en dire. Et je l'en remercie

15:36 Écrit par Gee Mee dans Musique en ligne, Personnaliser son blog | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : blog, musique, son, lecteur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10.11.2008

Pour en finir avec les lecteurs audio personnalisés

Mise à jour du 17 avril : Deezer a changé de stratégie fin 2008, les lecteurs exportables pour un seul titre ne sont plus disponibles. Mais il est toujours possible de partager une liste de lecture. La manœuvre est expliquée en image par Lavande de Blogtuto dans sa note "Mettre de la musique sur mon blog avec Deezer". Pour les lecteurs individuels, il y a cette note : Un lecteur exportable Deezer quand même.

Sans doute serait-il encore possible de prolonger l'exploration des lecteurs audio importés, mais nous nous arrêterons après cette note.

Deezer permet d'exporter un lecteur pour une chanson, nous l'avons assez vu, mais aussi pour un album, une liste de lecture personnelle (playlist) ou même pour une "radio". Le principe reste le même, il faut commencer la lecture, puis cliquer sur [paratager / blogger]. Si c'est l'une de vos listes, vous verrez directement apparaître le bouton [copier] à droite du code du lecteur exportable.

On ne peut personnaliser que la couleur d'un lecteur de "radio", puisque c'est Deezer qui maîtrise le flux.

 

Pour une liste de lecture, puisqu'il s'agit d'une sélection et non d'un flux, la navigation entre les titres reste possible, et on peut proposer un mode de lecture aléatoire, comme on le voit ci-dessous.



Je l'ai déjà dit, Gilles m'a fait découvrir Jiwa, avant de me dire qu'existait aussi Imeem (en anglais). Grâce à lui, j'ai découvert une perle que je me dois de partager. C'est aussi l'occasion de vous dire que la personnalisation du lecteur Jiwa, n'est pas plus compliquée que les autres, même si elle offre la possibilité de choisir la couleur de nombreux éléments. Vous trouverez ci-dessous copie de l'écran de réglage et un lecteur pour un album... Je vous laisse découvrir.

jiwa_widget_multi-titre_3sur4.jpg

Mais pourquoi avoir tant insisté sur les lecteurs musicaux importés ?
Vous avez été patient de tout lire, et je vous en remercie, mais vous avez eu raison de faire cet investissement. Une fois que vous serez à votre aise avec les lecteurs de musique, vous verrez que les lecteurs de vidéo n'ont pas un autre fonctionnement. Youtube et autre Dailymotion ne doivent plus vous faire peur.

La personnalisation des lecteurs permet aussi de toucher du doigt les codes de couleur qu'il peut être utile de comprendre. C'est pourquoi nous y reviendrons bientôt.

11:24 Écrit par Gee Mee dans Musique en ligne, Personnaliser son blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog, musique, deezer, jiwa | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook