Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28.11.2008

Copier un blog n'est pas jouer

Coller n'est pas jouer, nous l'avons vu récemment, et copier ne l'est pas non plus. Parce que c'est du sérieux, c'est même indispensable.

Vous n'imaginiez tout de même pas que j'allais vous faire une leçon de morale à propos du respect des droits d'auteur, et des limites rapidement atteintes du droit à la copie privée ? Je veux bien en reparler à l'occasion, mais j'aime à considèrer que les rares visiteurs de mon blog sont des adultes responsables.

"J'aime aussi les catastrophes qui mettent la vie en apostrophe"

Mais la disparition d'un site internet personnel pour cause de crash machine chez l'hébergeur, ou plantage monstre dans la plateforme, me fait un peu trop froid dans le dos. Et c'est déjà l'hiver. Que ceux qui n'ont jamais été déçus par une promesse d'infaillibilité me jettent la première pierre, avec douceur. Plus simplement, il peut être utile de faire une sauvegarde régulière, et garder une trace de ses contenus en ligne, pour se préserver de ses propres turpitudes informatiques.

A priori, vos textes et vos images sont déjà sur une machine qui vous appartient, une clé si vous êtes un nomade accro des applications portables. Si vous écrivez toujours à la volée, au gré des hôtels connectés et cyber-cafés fréquentés lors de vos pérégrinations IRL, vous n'avez peut-être qu'une trace réduite de ce que contient réellement votre blog.

Comment copier mon blog ?

Nous allons le capturer, en utilisant un "aspirateur". Les spécialistes de la navigation documentaire en connaissent un certain nombre, pour déjà récupérer régulièrement des contenus en ligne afin de les exploiter en local sur une machine. Sans prosélytisme appuyé, je me contenterai de vous parler de Win HTTrack. Vous en trouverez une description détaillée sur le site de Framasoft avec lien vers le site officiel, et quelques tutoriels qu'il est inutile de reproduire ici (mais qu'il est utile de consulter !).

WinHTTrack-accueil.jpg

1. Une fois installé sur votre machine, le logiciel est relativement facile à prendre en main. Pour une première utilisation, cliquez sur [Suivant], parce que vous n'avez pas de "projet" déjà enregistré.

WinHTTrack-project1-A-nommer.jpg2. Vous aurez besoin d'un nom pour votre "projet" que vous pourrez éventuellement ranger dans une catégorie pour vous y retrouver. Vous avez besoin de décider de l'endroit où HTTrack déposera les fichiers récupérés. Si le répertoire par défaut ne vous convient pas, allez en choisir un autre en cliquant sur [...]

WinHTTrack-project1-B-Donner-Adresse.jpg3. Bien sûr, il vous faudra indiquer l'adresse précise du site à copier. Pour un premier essai, je vous conseille de laisser les options par défaut. Il sera toujours temps d'intervenir plus tard.

4. L'écran suivant vous propose des options relatives à la connexion. Il est rarement nécessaire d'intervenir. Cliquez sur [Terminer] pour lancer la copie.

WinHTTrack-project1-C-Copie-en-cours.jpg5. Une fois la copie lancée, vous pouvez vous voir l'évolution du téléchargement des fichiers, et l'arborescence se développer dans le volet de gauche. Mon propre blog, avant cette note, a demandé moins de 4 minutes. Évidemment, plus il y a de contenu, plus c'est long. Surtout si votre connexion est un peu lente.

WinHTTrack-project1-D-Copie-terminée.jpg6. Voilà, c'est terminé, vous pouvez consulter le "Journal" pour voir les éventuelles erreurs de téléchargement. La copie est prête, cliquez sur [Explorer la copie du site] pour qu'elle s'ouvre dans votre navigateur par défaut.

 

Mais alors ?

Seule la partie publique a été copiée ?
Avec les options, l'aspirateur peut parfois aspirer des fichiers vers lesquels aucune note ne pointe. Ne laissez donc pas traîner des fichiers inutiles dans vos répertoires Haut&Fort.

Et la prochaine fois, il faut tout refaire ?
Au prochain lancement de HTTrack, vous retrouver le nom de votre projet dans le menu fichier, et le logiciel vous propose une mise à jour automatique avec les mêmes paramètres. C'est à ce moment qu'il faut les changer si vous avez rencontré des difficultés.

Au secours, ça prend des heures et des giga-octets !
Si vous n'avez pas touché aux options par défaut, c'est que votre site est particulièrement fourni. Sinon vous avez peut-être poussé un peu loin la profondeur d'exploration des liens externes. Avec une profondeur externe de 2, si votre site pointe vers 10 sites, qui pointent vers 10 sites chacun, vous êtes déjà à 100 pages...

Regardez tout de même un peu les conseils qui sont proposés par Framasoft.

Mais cela ne sauvegarde pas ma base de données ?
Effectivement, vous n'obtenez qu'une copie de ce qu'un visiteur verrait, s'il lisait tout votre blog.
N'imaginez pas que vous pourrez injecter cette copie dans un autre blog !

Tout au plus pourrez-vous en faire un site statique après livraison FTP sur un site d'hébergement, mais c'est une autre histoire.

 

12:25 Écrit par Gee Mee dans Personnaliser son blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : blog, copier, aspirer, sauvegarder, httrack | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook