Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22.09.2009

C'est où See Mee, ces hits forts... WordPress ?

Bloguer ou pas ? La question se pose à tous ceux qui passent quelques temps sur le net. À portée de clic, en moins de temps qu'il n'en faut pour écrire un e-mail sans faute, le commun peut ouvrir un blog. Peut-être aurez-vous remarqué la politesse dont je ne me suis pas départi pour désigner la personne qui pourtant passera à l'acte, et ne fera jamais qu'apporter sa contribution à l'illustration de l'abyssale superficialité de la plupart des blogs.
Un mauvais oxymore, fut-il décontracté, ne m'autorise pas à devenir intolérant, pédant, ou même seulement convaincu de détenir l'aune à laquelle devront être mesurés les blogs de mes contemporains pour savoir s'ils méritent d'être en ligne. C'est à chacun de trouver sa réponse, en n'excluant pas l'idée que le silence délibéré puissse être une forme d'expression respectable. Il ne s'agit pas seulement de faire sien le proverbe selon lequel il faudrait se taire quand on n'a pas mieux à proposer que le silence, mais réellement choisir de ne pas participer. Un peu comme ces gentlemen que l'on reconnaît à ce qu'ils savent jouer de la cornemuse, and who doesn't.
C'est un peu pour explorer toutes ces réponses que See Mee s'est lancée à sa façon dans une nouvelle aventure en ligne qui l'éloigne de ces pages. Je le regrette bien sûr, car ses contributions à ce blog étaient une chance, que vous êtes encouragés à tenter, mais je me réjouis de la voir poursuivre autrement des échanges que nous avons pu avoir.

Lire la suite

10:30 Écrit par Gee Mee dans Vous l'avez fait | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : see mee, blog, experience, essai, blogexperience | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03.04.2009

C'est vous qui l'avez fait

Ce n'est pas le tout d'avoir ouvert un blog dans lequel je partage mes informations, propose des astuces, et me permets parfois des conseils... Je me demande ce que vous en faites pour personnaliser votre blog, et j'aimerais vous montrer ce que d'autres ont déjà fait.

Certain(e)s d'entre-vous s'inspirent plus ou moins de ce que j'ai pu dire ici pour personnaliser leur blog, et cela tombe bien puisque c'est ce que je recherche. Comme tout blogmestre (c'est pas plus moche que blogueur), je ne boude pas mon plaisir de voir que tout le temps passé à tenter de comprendre puis tenter d'expliquer n'a pas été vain. Pour satisfaire mes tendances narcissiques c'est un fait, mais aussi, et j'espère que vous y serez plus sensible, pour convaincre les hésitants que cela n'est peut-être pas aussi compliqué qu'il y paraît, reprenez votre souffle et...

...Dîtes-moi donc ce que vous avez fait.

Je ne suis pas à proprement parler ce qu'on appelle un maniaque, mais je déteste le bordel, aussi proposé-je une trame dont vous pourriez vous inspirer, ou pas (je n'aime pas plus les ordres).

  • - Quelle identité virtuelle avez-vous choisie ?
  • - Que doivent savoir ceux qui s'apprêtent à visiter votre blog ?
  • - Quelles ont été vos sources d'inspiration pour la personnalisation de votre blog ?
  • - Quelles adresses, quels outils recommanderiez-vous ?
  • - Quelles possibilités de personnalisation expliquées dans ce blog vous ont-elles tenté ?
  • - Qu'avez-vous essayé de mettre en place après la lecture de ce blog
  • - Que pouvez-vous nous dire de la personnalisation de votre blog ? C'est facile, terrible ? Les propos nuancés sont autorisés.
  • - Comment pourrait-on améliorer mes explications ?
  • - Qu'auriez-vous envie de trouver dans ce blog ?


Si je vais parcourir les blogs à la recherche de nouveaux hôtes, toutes les contributions spontanées envoyées à mon adresse seront lues avec bienveillance, tant qu'elles n'en manqueront pas elles-même.

Bon, je crois que j'ai trouvé mes premiers invités, il me reste à les convaincre...

***

Mise à jour du 7 avril.

Deux invités ont bien voulu jouer le jeu, et deux contributions sont presque prêtes. Je vous les proposerai le même jour, pour que vous puissiez constater que l'on peut envisager ce partage d'expérience de façons très différentes.
À très bientôt.