Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29.05.2009

Avec Firefox, étendons le domaine de la lutte...

C'est bien évidemment de la lutte des "class" qu'il s'agit. Puissent les parents que j'ai eu la chance d'avoir ne pas m'imposer d'autocritique en cellule.

J'ai beaucoup plus d'affinités pour les partis qui se drapent de rouge, que pour ceux qui gâchent la forêt de leur arbre bleu. Mais nous ne sommes pas là pour un exposé d'un élémet de la théorie marxiste, pas plus que pour un exposé romancé des possibles influences du libéralisme sur nos vies sexuelles. Sur le sujet, même si Marcel me harcèle, je préfère Iacub. Fin de la digression.

Firefox, navigateur internet ayant sans dogmatisme ma préférence, peut vous rendre bien des services avec ses nombreux add-on.


Comment choisir les bonnes extensions ?

La plupart des bidouilleurs ont un avis, souvent convaincus d'avoir chacun trouvé LA perle, qui entre toutes éclaire les nuits blanches passées devant des écrans balfards d'éblouissants et changeants reflets irisés. Autant dire qu'en écailleur, j'ai une forte marge de progression.

D'autres, bien plus malin que moi partagent leurs découvertes, et je vous suggère de leur rendre visite.

Encore, une fois, la visite régulière du Blog du modérateur vous apportera son lot d'informations utiles et intelligentes. J'en ai déjà dit suffisamment de bien, je n'insiste pas.


Faire confiance aux développeurs ?

Non, l'informaticien n'est pas pour l'homme le loup que les managers techniquement incultes veulent nous décrire pour pallier leurs incompétences. Il y en a de très sympas qui savent rester accessibles. C'est le cas de l'équipe d'Alsacréations, mais non pas les gâteaux...

Dew propose ici sa liste des 20 meilleures extensions pour Firefox. Vous y retrouverez son avis à propos de Firebug, Web Developer Toolbar, Html Validator, IE View, Colorzilla (plébiscité par Lavande), Fireshot, Measure It (présenté par Alexandra), et bien d'autres.

Je vous invite vraiment à lire cete note, utilement complétée par les commentaires des internautes.

Il existe encore une presse informatique en ligne, pas toujours aussi mauvaise qu'on veut bien le dire. Ainsi vous trouverez chez ZDnet cette visite en image des 10 extensions indispensables, après avoir fait la liste des 10 extensions les plus populaires (nuance).


Ça fait pas mal.

Pour finir, à ceux qui n'ont jamais installé d'add-on ou de plug-in, je recommande la lecture de ces pages de la base de connaissances officielle : Personnaliser votre Firefox avec des modules complémentaires.

Vous prenez seulement le risque de multiplier les icones de votre navigateur et de le transformer en tableau de bord de concorde. C'est quand même moins dangereux, et plus facile de revenir en arrière. (Celui qui a dit rentrer à l'hôtel a un gage).

 

10:21 Écrit par Gee Mee dans Boîte à outils | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : firefox, add-on, extensions | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03.03.2009

Quand le burp mène au style

Il m'avait promis celle qui fait oublier toutes les autres, celle qui interroge sur le néant que peut être la vie jusque là... et il n'avait pas menti.

L'auteur du blog Comme une image, évoqué dans la note précédente a fort à propos commenté nombre des miennes. Et dans celle qui vous incitait à ne pas manquer de style, son commentaire invitait à découvrir une autre extension de Firefox : Firebug. J'ai testé, j'approuve.


Une extension qui va loin

Firebug vous permet de visualiser le code HTML d'une page en même temps que la feuille de styles qui lui est liée, ce qui est bien le moins. Selon la sélection que vous ferez dans la page ou ce que vous trierez dans les volets (parce que le tri se fait dans les volets, et pas dessus, allons), vous verrez défiler les paramètres précis du style concerné, et sa "généalogie" dans la feuille. Rappelons qu'il y a bien "Cascading Style Sheet", et donc nécessité de ne pas se perdre dans les caractères hérités ou transmis d'un style à l'autre.


Modifiez à la volée

Firebug vous permet de modifier ce que vous voyez, alors même que cela ne vous appartient pas. En agissant sur les fichiers stockés en mémoire cache, cette extension vous permet de modifier tant le code HTML que les styles utilisés. Évidemment, ces modifications sont sans effet sur les fichiers du site. Cela vous permet de visualiser, tester, avant de rentrer dans le code de vos fichiers. Vous ne pourrez pas ajouter un argument dans la feuille de styles, seulement modifier les valeurs de ceux qui existent déjà.


Ça fait un peu peur...

geemee2_lettrine.jpgVous voyez ci-contre une capture faite alors que je tentais de mettre en place un style de paragraphe avec lettrine dans mon labo (sur un autre conseil de CUI).

Il faut tout de même reconnaître que l'outil est puissant, et demande un certain temps de prise en main. Je ne l'ai moi-même pas eu pour l'instant, ce qui n'est pas forcément une référence, j'en conviens. C'est donc un outil que je ne recommande qu'à ceux qui sont prêts à sérieusement bricoler. D'autant que je n'ai pas encore trouvé de documentation en français à partir de la page qui lui est consacrée sur le site officiel de Firebug.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs exclusifs de Microsoft Internet Explorer : une version compatible (avec Opera et Safari aussi), allégée, est disponible à cette adresse.

 

17.02.2009

Ne manquez pas de styles, affichez-les tous !

Je vous avais déjà incité à ne pas manquer de caractères, ce qui ne saurait vous arriver, aussi continué-je dans mes conseils superflus pour qu'il ne vous arrive pas de manquer de style.

L'essentiel de la mise en forme de votre blog Hautetfort est commandé par la feuille de styles, document de référence qui contient toutes les zones de chaque page méritant des attributs de style différents. Dans le code de la page HTML on indique « ceci est un titre de niveau 1 », et dans la feuille de styles on indique les paramètres applicables aux titres de niveau 1. Ce qui a pour énorme avantage de n'avoir qu'à intervenir sur la feuille de styles pour modifier l'apparence de toutes les pages d'un site.

Pour en savoir plus à propos des feuilles de styles, vous pouvez vous lancer dans l'exploration du site SelfHTML. Ce n'est peut-être pas le meilleur, même si je m'y réfère souvent.


Comment voir les styles ?


S'agissant de votre feuille de styles, une fois passé en « configuration avancée », il suffit d'aller visualiser le fichier du même nom. Mais pour les sites dont vous n'avez pas la clé ?

C'est le moment de vous présenter deux modules additionnels (add-on) de Firefox. Je n'ai rien contre les utilisateurs de Microsoft Internet Explorer, mais j'ai une nette préférence.


JS View

Ce module permet d'accéder à toutes les instrucions en javascript et à toutes les feuilles de styles appelées par la page courante. Il vous est donc loisible de visualiser le code et de vous en inspirer pour vos propres développements.

Attention, il ne suffit pas de copier la feuille de styles de ce blog pour que le votre ait la même apparence. J'ai une colonne de chaque côté de la zone centrale, peut-être pas vous. Et puis, il vous manquera des éléments comme des images qui sont stockées dans mes répertoires. Vous pourrez toujours bidouiller pour aller les récupérer, il n'y a pas de sécurisation particulière.

Plus d'information sur JSView sur le site des modules de Firefox.


CSS viewer

Ce module permet de voir quelle partie de la feuille de styles (quelle « classe ») est concernée par la zone que vous survolez avec la souris, et quels sont les paramètres.

L'imbrication des différentes classes rend parfois les choses un peu compliquées, et ce module vous aidera à vous y retrouver.

Plus d'informations sur CSS Viewer sur le site des modules de Firefox.


Pour un bricoleur comme moi, ces deux modules me sont vite devenus indispensables. Et si cela doit vous faire passer à Firefox, vous pourriez doublement tirer profit de cette note.